Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.
 

Les avancées de la recherche en 1984 et 1985

Identification des protéines en cause dans la maladie d’Alzheimer

C’est à partir de vaisseaux cérébraux provenant de cerveaux post-mortem de malades d’Alzheimer que les scientifiques identifient la protéine A-beta, composant majeur qui s’accumule dans les dépôts amyloïdes. L’année suivante, une équipe belge montre que les dégénérescences neurofibrillaires présentes dans le cerveau des malades d’Alzheimer sont composées principalement de la protéine tau, une protéine chimiquement modifiée qui s’accumule dans les neurones.

Info

Date : 1984 & 1985
Maladie étudiée : Alzheimer