Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.
 

Questions pratiques

Le don de cerveau : nos réponses à vos questions

Je donne déjà mes organes, cela comprend aussi le don de mon cerveau ? Aurais-je une carte de donneur ? Combien de temps mon cerveau sera-t-il utile ? La Fondation Vaincre Alzheimer répond à toutes vos questions !

01Est-ce que le ``don d'organes`` et ``le don du corps à la science`` impliquent le don de mon cerveau ?

Le don de cerveau pour la recherche est différent du « don du corps » à la faculté de médecine ou à la science et du « don d’organes pour greffes ».

Le corps donné à la faculté est destiné à l’enseignement de l’anatomie aux étudiants en médecine. Pour des raisons pratiques, le don du corps à la faculté ne permet pas le don du cerveau. Le corps n’est pas rendu à la famille. Parfois une participation financière est demandée aux familles.

On peut être titulaire d’une carte de don d’organes pour greffes et d’une carte de don de cerveau pour la recherche. Il est important de noter que le don de greffe, s’il est possible, sera toujours prioritaire.Dans ce cas, le prélèvement du cerveau ne pourra pas être effectué.

02Vous recevrez votre propre carte de donneur !

Si vous avez donné votre consentement pour le don de votre cerveau, vous recevrez une carte de donneur à conserver (avec votre carte de donneur d’organes le cas échéant).

Cette carte est à remplir et à conserver avec vous. Elle porte le numéro de téléphone de la coordinatrice du réseau du don de cerveau. Lors du décès, vos proches devront appeler le plus rapidement possible le numéro inscrit sur la carte afin d’organiser le transport et le prélèvement.

03Un cerveau, c'est 10 ans de soutien à la recherche !

Les échantillons de cerveaux destinés à la recherche sont conservés à la banque nationale de cerveaux (biobanque  Neuro-CEB).

Les chercheurs qui souhaitent obtenir des échantillons adressent au Neuro-CEB un projet de recherche, qui est soumis à un comité scientifique. Les échantillons sont reconditionnés et envoyés aux chercheurs.

Ces échantillons sont très petits. Un seul cerveau peut ainsi « alimenter » des projets de recherche pendant 10 ans ! Toutefois, les échantillons sont gardés aussi longtemps qu’ils peuvent être utiles et peuvent ainsi parfois être conservés 20 ans pour les prélèvements congelés et indéfiniment pour les échantillons ayant fait l’objet d’une fixation et pour les préparations microscopiques.